Tous au bouleauChaque année, les naturopathes conseillent d’accompagner le changement de saison entre hiver et printemps d’une cure de sève de bouleau. Mais quel intérêt ?

 Qu’est ce que la sève de bouleau ?

 Comme tous les végétaux, les arbres ont un système nutritif qu’ils élaborent, via leur système racinaire, grâce à l’eau et aux minéraux puisés dans le sol et à la photosynthèse. Il s’agit de la sève. Cette substance nourricière qui monte au printemps vers la cime de l’arbre lui permet d’alimenter ses branches et de faire éclore les bourgeons, puis les feuilles.
Issu des forêts nordiques, le bouleau supporte des climats rudes, préfère les sols riches en silice et recherche la lumière. Plus l’hiver aura été long et vigoureux, plus la montée de sève sera spectaculaire. Cette sève, véritable sang végétal de l’arbre, mime notre circulation sanguine avec une différence de taille : elle communique en permanence avec le sol, nutritif, et le soleil, source d’énergie. Elle est donc pour l’homme une source de revitalisation grâce à sa pureté et à sa richesse en substances nutritives.

 La récolte, qui dure entre deux et cinq semaines, se fait dans les derniers jours de l’hiver sur des arbres sélectionnés au cœur de la forêt pour leur maturité (entre 20 et 50 ans) et leur vigueur. Une petite entaille dans le tronc permet de placer une canule et de laisser couler le précieux breuvage vers un récipient. La sève est ensuite conditionnée sous vide et conservée au frais afin de rester « vivante » et exempte de fermentation.

 Un élixir riche de principes actifs

La sève de bouleau contient deux molécules précurseurs de substances analgésiques, anti-inflammatoires et diurétiques, qui lui confèrent ses propriétés anti rhumatismales. Elle renferme des sels minéraux sous forme colloïdale, donc complètement biodisponibles, des oligo éléments et 17 acides aminés. Selon la qualité du sol, Calcium, Potassium, Manganèse, Silice peuvent être présents en bonne quantité.

 Les bienfaits de la sève de bouleau 

Le procédé le plus efficace pour bénéficier de toutes les vertus du bouleau consiste en une cure de sève fraîche.
Celle-ci est recommandée en tout premier lieu pour purifier et régénérer le sang. Ce qui en fait un breuvage à la fois dépuratif et revitalisant.
Précieuse en cas de lithiases, elle dissout les calculs des reins ou de la vessie. Elle est active dans les affections rhumatismales : arthrose, arthrite, goutte.
Efficace dans les maladies de peau (eczéma, acné, psoriasis…), elle permet tout simplement de régénérer le teint. Elle apaise les intestins irrités et soulage les inflammations de l’estomac. Enfin, elle aide à éliminer la cellulite et contribue à diminuer la rétention d’eau.

 La cure de printemps par excellence

 Consommer 25 cl de sève fraiche de bouleau chaque matin à jeun pendant 21 jours. Tirer la quantité de sève et la tiédir en plongeant le verre dans un récipient d’eau chaude afin de ne pas boire glacé (car conservée au réfrigérateur). De saveur douce et désaltérante, la sève est très légèrement sucrée (moins de 2%) et très peu calorique : entre 16 et 24 Kcal pour 10 cl.

 Selon les préceptes d’Hippocrate, il est intéressant de démarrer la cure au moment de la nouvelle lune de printemps qui déclenche le réveil de la nature. Cette année, ça se passe le 20 mars ! Tout comme la sève réveille les branches endormies, elle réveille notre organisme et le sort de sa torpeur au moment où il a besoin d’éliminer les déchets accumulés durant l’hiver.
La cure de sève fraiche de bouleau permet à notre organisme d’entrer en harmonie avec les rythmes de la nature.

 Une renommée en dents de scie 

Mentionnée pour la première fois au XIIe siècle par Hildegarde de Bingen, la sève de bouleau est consommée traditionnellement depuis toujours par les indigènes des pays nordiques. Suite aux nombreuses déclarations vertueuses concernant ce breuvage et notamment à celles de Percy, chirurgien militaire des armées de Napoléon, le bouleau est déclaré Arbre néphrétique d’Europe au XVIIIe siècle et sa sève sera encore largement vantée, jusqu’à ce qu’elle tombe aux oubliettes…
Mais aujourd’hui, avec l’attrait pour les soins et les produits naturels, la sève fraiche de bouleau retrouve ses lettres de noblesse et les naturopathes sont heureux de pouvoir la conseiller en toute sécurité sanitaire.

 Naturôme s’associe au récoltant Fée Nature pour vous proposer des bag-in-box de 5 litres, volume nécessaire pour une cure de 21 jours. 

Réservez votre cure de 21 jours

#sève de bouleau, #détox, #printemps, #cure, #Naturôme, #Fée Nature, #revitalisation