Le sauna se pratique nu et il y a plusieurs bonnes raisons à cela.

Dans les Pays Scandinaves et même en Allemagne, les adeptes du sauna y entrent en tenue d’Adam et Ève. Plus au Sud, la pudeur rend cette pratique plus rare. Mais pourquoi le port du maillot de bain n’est-il pas conseillé ?

La principale raison est que le maillot empêche l’évaporation de la transpiration qui a la vocation de refroidir le corps, en particulier là où elle est souhaitée : sur la poitrine pour les femmes et au niveau des parties génitales masculines (qui n’aiment pas le chaud). Les textiles de maillot de bain sont constitués de matières synthétiques qui amplifient la sensation de chaleur et rendent la séance carrément inconfortable.

D’autre part, les vêtements de bain ne sont pas considérés comme hygiéniques puisqu’ils entrainent une macération avec le risque de développement bactérien. Si la pudeur rend impossible de pratiquer nu, il vaudrait mieux porter un sous-vêtement en fibre naturelle. Dans tous les cas, on étale bien le peignoir pour s’y asseoir ou allonger afin de se protéger de la chaleur du bois et de protéger le bois de la transpiration.

Une raison plus logistique s’ajoute aux précédentes : le sauna doit rester sec. On y entre donc corps, cheveux et peignoir secs. Il faudrait alors enlever le maillot avant chaque douche, puis le remettre sur le corps séché. Un peu de gymnastique lorsque l’on a qu’une envie, se reposer sans entrave !

Enfin, au sauna, point de distinction sociale ni d’effet vestimentaire, être nu est aussi un “symbole détox”. Laisser le dehors un instant et accepter le dépouillement pour se nettoyer de l’intérieur. Qui plus est, à force d’habitude, être dans le plus simple appareil procure un sentiment de liberté

NB : chez Naturôme, les saunas sont non mixtes. Nous demandons à chacun de respecter les règles de bienséance.

#sauna #détox #nu #transpiration #hygienedevie #vitalité #relaxation #maillotdebain #bienetre #liberté #élimination #naturopathie #détente